NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


En poursuivant votre navigation sur ce site vous devez accepter l'utilisation et l'écriture de coockies sur votre appareil connecté. Ces coockies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connection. En savoir plus

J'accepte

Le Dossier

Des élections régionales historiques en Nord-Pas-de-Calais-Picardie – Bilan dans l'Avesnois

2 – Des résultats historiques sur le territoire de l'Avesnois


 Au soir du 1er tour, le 6 décembre 2015, le Front National et le Mouvement Bleu Marine réalisent un score historique au niveau national : 28% des votes, devant la droite (27%) et le parti socialiste (23,5%), pour un taux d’abstention de 50,09% (chiffres définitifs du ministère de l’Intérieur). Dans la Région Nord-Pas-de-Calais Picardie, Marine Le Pen surclasse tout le monde, avec une fourchette entre 40,3% et 41% des suffrages. Le candidat de la droite et du centre Xavier Bertrand est donné loin derrière (entre 24,6% et 25%), devant le candidat PS Pierre de Saintignon (18% à 18,4%). Les voix de gauche et d'extrême-gauche s'effondrent par rapport au premier tour de 2010 : la candidate EELV Sandrine Rousseau obtient 5%, le PCF, mené par Fabien Roussel fait 4,8 % et Eric Pecqueur pour Lutte Ouvrière obtient 1,7 %.
Ces résultats du premier tour sont très vite suivis d’effet : Pierre de Saintignon a suivi la demande du patron du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, de faire un « barrage républicain » au Front National aux élections régionales. Il retire sa liste, demandant ainsi à ses électeurs de voter Xavier Bertrand au second tour. Chose que demandent tour à tour les voix de gauche.
Dans l’Avesnois, le Front National sort vainqueur du premier tour dans plusieurs grandes communes : 41,6% à Maubeuge, 40% à Fourmies, 38,7% à Aulnoye-Aymeries, 38% à Avesnes-Sur-Helpe, notamment. Une tendance qui s’affirme également au niveau départemental, puisque la liste de Marine Le Pen arrive elle-aussi en tête avec 37,04% contre 26,01% pour la droite et 19,42% pour la gauche.
Le report des voix de gauche en faveur de Xavier Bertrand au second tour ainsi que l'augmentation du nombre de votants au second tour (61,2% contre 54,81% au premier tour) a favorisé l’élection du candidat de la droite. Le 13 décembre 2015, Xavier Bertrand remporte les élections régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie avec 57,77% des voix, ce qui représente 1 389 325 de bulletins en sa faveur. Marine Le Pen obtient 1 015 656 millions de voix (42,23%) soit 54 sièges au futur conseil régional.
Fort de ces résultats, ces élections donnent un autre visage à la région, d’abord historiquement : jamais la région Nord-Pas-de-Calais n’a été dirigée autrement que par la gauche. Comment les dirigeants politiques du territoire ont perçu ces événements ? Dans ce contexte, quelle impulsion Xavier Bertrand souhaite-t-il donner à notre nouvelle grande région ?


Votre avis


Veuillez patienter le temps que l'image s'affiche...
Web tv

Vidéos associées

Pas de vidéo pour cet article

Lire aussi

1 - Le contexte

Les élections régionales de décembre 2015 pour la toute nouvelle région Nord-Pas-de-Calais Picardie ont marqué les esprits. D’abord, ce sont les premi&egrav ...

3 – La gauche tente de digérer son échec, « C’est un immense gâchis », estime Patrick Kanner

L\'alliance de la gauche au second tour avait été la principale raison de la victoire aux élections régionales de 2010. À l’issue du premier tour, largement ...

4 – L’Avesnois : un territoire devenu Bleu Marine

 Les élections régionales de décembre 2015 ont confirmé les récents résultats des Européennes et des Départementales : l’Aves ...

5 – « Des lendemains radieux pour le FN sur le territoire »

Ces trois victoires successives sur le territoire de la Sambre-Avesnois pour le Front National posent bien des questions. Ces questions souvent posées, bien avant même que le scrutin n ...

6 – Le Canal Seine Nord : le premier gros dossier de l’équipe de Xavier Bertrand

Depuis 1993, ce projet était dans les esprits. Comment présenter ce projet ?
Une liaison à grand gabarit entre le port du Havre jusqu’au Benelux, d’une ...

7 - Marie Sophie Lesne, "La crise est profonde, avec des conséquences qui sont lentes, et nous payons cela lors des élections"

Marie-Sophie Lesne est depuis le 4 janvier dernier Vice-Présidente au Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais Picardie en charge de l\'agriculture. Un sujet épineux vu l\'actualit& ...

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais